Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interview avec une étudiante sur les dangers des mangas

par Le chretien vigileant 23 Novembre 2016, 09:56 Chroniques de la vie chrétienne

Interview avec une étudiante sur les dangers des mangas

1) Pouvez-vous, vous présenter? (Je n'utiliserais vos informations personnelles -nom, prénom, profession, confession- uniquement si vous m'en donnez l'autorisation)

Dans ce cas je ne donnerai que mon prénom : Yves. Je suis bien l’administrateur la chaine YouTube qui a suscité votre attention. Ceci dit, je suis en fin d’étude en Master Sciences politiques, et de confession chrétienne. Je ne me revendique pas appartenant à une religion quelconque, mais juste chrétien selon la doctrine de la Bible, et un amoureux des enseignements du Christ.

 

2) Pouvez-vous me décrire votre expérience en Anthropologie? 

Très courte. J’ai bossé pendant un moment pour un cabinet d’étude anthropologique, sur le sujet des discriminations dans nos sociétés modernes. C’était intéressant comme expérience, de croiser les points de vue de chacun. De ce que j’ai pu en retenir, c’est que La démarche globale est de mener des recherches sur les préoccupations sociales et sociétales. Les domaines d’études restent donc très variés : la culture, les médias, la famille, la jeunesse, etc… Les études et rapports sont réalisés à l’aide d’entretiens auprès de catégories de populations aussi larges que diverses. Afin de mener ces recherches qualitatives, les méthodes telles que l’observation, les entretiens, le propos individuel ou les rassemblements collectifs sont utilisées. Ce sont des moyens permettant le recueil d’informations nécessaires à la conception d’une bonne étude qualitative. Le sujet de la discrimination s’inscrit donc pleinement dans l’esprit de recherche et des domaines d’activité du cabinet. En effet, le travail pour lequel je me suis engagé relève de la sociologie, une discipline empirique basée sur la collecte des données sans biais, afin de pouvoir raisonner sur des données fiables. Elle relève aussi de l’ethnologie, dans le sens où la discrimination consiste à opérer une distinction en fonction de la race, d’une appartenance (Ethnique, sociale, etc…) et de la culture. C’est cette dimension d’étude qui m’intéresse.

En plus de la collecte de matériaux, le travail demande aussi d’aller en profondeur sur l’être humain, tenter de comprendre sa pensée. Les questions peuvent donc par moment être très personnelles, mais aussi orientées sur la façon de vivre, de réagir à certaines situations, dans un environnement social et culturel

 

3) Pourquoi avoir créé une chaîne YouTube? Pourquoi avoir choisi ce moyen de communication? 

YouTube, comme Facebook sont des moyens de communications à caractère planétaire. Si on veut diffuser un message, c’est forcément un moyen de communication non négligeable. YouTube offre un mode de diffusion très large, très étendu. L’objectif c’est de toucher le plus de monde. Et puis c’est la première idée qui m’est venu à l’esprit. Ma motivation première c’est clairement de parler de Dieu, d’évangéliser, non pas en prônant une église, une religion ou un homme, mais de faire réfléchir, faire prendre conscience aux gens. Cette chaine me permet aussi de montrer comment justement les choses « charnels » et les moyens que nous connaissons aujourd'hui nous détournent justement de Dieu, de nos bonnes mœurs.

 

4) Pourquoi ce pseudonyme? Que représente-t-il? 

Mon pseudonyme c’est « Le Chretien Vigilant ». Tout simplement parce que je suis chrétien, et qu’un chrétien doit être vigilant et veiller sur ce qu’il regarde, écoute. Aujourd'hui les gens sont omnibulés par l’argent, par les problèmes, par le matérialisme et courent après tout et n’importe quoi parce que nos sociétés contemporaines nous amènent à agir ainsi. C’est pourquoi il faut être vigilant. Jésus disait : « veiller et prier ». C’est justement de veiller sur nous et sur nos vies, donc sur ce que l’on vit, on écoute et l’on voit, parce que le Diable est tellement rusé qu’il peut te faire croire que ce que tu regardes n’est rien, n’est pas grand-chose. Et les dérives, ça commence par ces petites choses.

 

5) Que voulez-vous démontrer avec votre chaîne? 

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ni les stats, ni les vues, ni une forme de gloire ne m’intéresse. La preuve est que je ne suis presque jamais dessus. Ma chaîne a juste pour but de de communiquer un message : de reconsidérer nos voies. Elle a un fort caractère « évangélisatrice », mais elle ne revendique aucune religion, aucune doctrine ni aucune église. Elle recommande juste Jésus Christ.

 

6) Qu'est-ce qui vous a poussé à dénoncer le mal dans les mangas et pourquoi? Est-ce que cela relève d'un vécu personnel ou d'une volonté plus scientifique? 

Un peu des deux. Si on analyse l’effet de la musique, ou encore des jeux vidéo, on constate indéniablement que cela peut avoir des répercussions très négatives, surtout chez les jeunes et les ados qui grandissent dans cet univers. C’est exactement la même chose dans les mangas. Il faut être un « poil » naïf pour croire que dans un manga ou une musique, aussi inoffensif qu’elle paraisse être, ne véhicule aucun message. Derrière chaque chose, il y a un esprit, il y a une idée, il y a une envie. Maintenant le problème est de savoir quel esprit, quelle idée, et pour quel but.

Vous l’avez dit, on voit beaucoup de mal dans les mangas : meurtre, sexe, pornographie agressions, violences, du sang, etc… A mon avis ce n’est pas une bonne chose. On se plaint beaucoup qu’il y a trop de violence dans le monde avec les guerres et tout ce qui se passe, mais pourtant les mangas sont des distributeurs à grandes doses de ces choses. C’est la même pour le trafic d’arme ou de cigarette. Ce sont 2 choses nocives et dangereuses, mais c’est surtout des choses qui se vendent. Donc considérer maintenant toutes ces choses. Si personnes ne s’intéressait à la pornographie, plus personne n’achèterai ces livres, ces « sexties », et tout le marketing qui va avec. C’est pareil pour les fast food etc… si on n’en parle pas, on ne consommera pas, ou très peu. Il faut donc « éduquer » et habituer la population à aller dans sens, quitte à la pervertir pour les rendre accrocs à certaines choses. C’est beaucoup de sociologie, et de psychologie en même temps pour comprendre tout ça, mais l’idée c’est ça.

 

7) Quelle a été votre démarche pour l'élaboration de vos vidéos? Ce que j'entends par là c'est, comment vous avez procéder, est-ce que vous avez répertorié tous les signes démoniaques présents dans les mangas? L'avez-vous fais vous-même ou bien vous êtes-vous inspiré de travaux fais avant le votre? 

Je me suis basé sur ma propre expérience premièrement. J’étais moi-même un grand fan, à tel point que je pouvais passer des journées entières à regarder des mangas. C’était passionnel, pourrait-on dire. Forcément, je me base sur des travaux qui ont déjà été réalisé avant, c’est le principe des travaux en sociologie, même je ne dirai pas que mes vidéos ait cet aspect parce que je prends tout de même position en affirmant ces choses. Mais ceci dit, ce ne sont pas des affirmations « émotionnel » de dire qu’il y a un fort caractère et un appel aux mauvaises mœurs dans beaucoup de manga. C’est même avéré quand vous allez à la FNAC, et que vous voyez des enfants lire des mangas, et juste à côté se trouve des mangas à caractère pornographique accessible à tous.

 

8) Avez-vous traité que les mangas animés ou également ceux qui sont en version papier? 

Les deux. Mais les mangas animés ont la particularité d'être censuré et retoucher par rapport aux mangas papiers qui eux, sont les originaux. On retrouve donc beaucoup moins de censure sur les manga papier que sur leur adaptation audiovisuelle. On a par exemple plus de liberté et très peu de censure sur la nudité dans le manga papier que sur la version visuelle. Je m'en suis rendu compte en allant à la fnac, et voyant des jeunes enfants -8-10 ans, regarder des mangas à caractère érotique ou encore avec des thèmes pour adultes. C'est choquant. J'expose donc ces deux approches. Mais la bonne question est de ce demander comment une personne normal peut avoir l'idée de dessiner ce genre d'ordures, sachant que ces propres enfants pourraient tomber dessus ! Y a un problème non ?

 

9) Pourquoi considérer que le manga est un danger? 

Prenez l’exemple des jihadistes dans nos sociétés. Pourquoi sont-ils dangereux ? Premièrement, tout simplement parce qu’ils vont à l’encontre des libertés et qu’ils menacent la sécurité nationale. Deuxièmement, parce qu’ils ne sont ni repérables ni identifiable a vu d’œil et ils attaquent quand on s’y attend très souvent le moins. Les mangas, dans une moindre mesure c’est pareil. Prenez l’exemple d’un manga comme Berserk. C’est un shonen très populaire, et connu. Pourtant, le héros a été agressé sexuellement dans son enfance. Alors 2 questions : qu’elle est l’intérêt pour un auteur d’inventer un tel scénario, et de surcroît, pourquoi le dessiner ? Parce que cette scène a été dessinée dans un tome. Maintenant imaginer que cela arrive entre les mains de vos fils, filles, je pense que ça ne vous plairait pas, encore moins si ça leur arrivait.

Prenez l’exemple d’un Naruto, ou d’un One Piece, très populaire chez les jeunes. Naruto est pourtant possédé par un démon, et en vérité cela signifie donc qu’il a été victime d’un rituel satanique. Si vous demandez à un jeune fan si la sorcellerie est bien, il vous dira non. Mais si vous lui demandez d’une autre manière s’il aime Naruto, il vous dira oui, alors que pourtant, il y a bien des attraits sataniques. C’est tout le paradoxe, c’est aussi tout le danger. Et ça vaut pour beaucoup de mangas, qui en somme parlent de monde irréel, de choses invraisemblables, qui coupent de réalité. On retrouve ces phénomènes dans la musique, dans les films et dans beaucoup de médias de distraction.

Le 3ème point, est que le simple fait que j’ai eu à critiquer les mangas sur cette vidéo m’a value des insultes, des parjures, des menaces. J’ai dû bloquer les commentaires et en supprimer certains, parce que cava très loin, et ce n’est pas l’idée de la chaine. Mais c’est cependant très révélateur. Il y en a même qui lutte farouchement pour faire supprimer mes vidéos, pour des mauvais motifs, en disant que c’est une vidéo dangereuse, alors qu’il n’y a aucune violence, aucune insulte à une personne. On retrouve sur YouTube des vidéos biens pires, avec des armes et des menaces de mort et de la drogue, mais à côté ma vidéo n’a vraiment rien de méchant.

 

10) L'instrumentalisation du démon, de Satan, ect, dans notre culture contemporaine est-il un problème selon vous? Est-ce que c'est dangereux? Comment expliquer cette fascination pour le démon? 

Les gens pensent que Satan existe mais pas Dieu. Globalement, je pense que c’est ça. Les gens s’endorment aussi sous le fameux crédo « Dieu est amour, il pardonne tout », ce qui crée un vrai endormissement spirituel quant à certaine chose. Mais le fait que Dieu soit amour ne signifie pas que Dieu agrée tout.

Il y a un verset biblique qui dit que ce monde est sous la domination du diable. Je pense, au regard de tout ce qu’on voit que c’est vrai. Il n’ y a qu’a voir tout ce qu’on peut trouver comme allusion au diable dans les mangas pour comprendre qu’il y a une vrai empreinte, une fascination et une vrai adoration. C’est assez frappant d’une certaine manière. C’est peut être marketing, mais si c’est le cas, c’est tout aussi pire. c’est dur d’expliquer cette fascination. Je pense qu’elle est du à la manière dont va le monde. Problème de vie et d’argent, envie de gloire, de réussite, de connaissance pour certain, etc. On a souvent l’image des pactes avec le diable pour réussir. Je pense qu’il y a une grande part de vrai là-dedans. Aujourd'hui fumer ne choque plus, pourtant ca amène le cancer. La pornographie et la violence ne choque plus, et est très présente dans les mangas. Ce ne sont pas des choses saintes, et encore moins saines.

 

11) Est-ce que vous pensez qu'il est plus intéressant de parler de Satan, que de Dieu, donc de parler du mal plutôt que du bien? 

Cette question rejoint ce que j’ai déjà pu dire un peu avant. Bien sûr, il est plus agréable de parler de Dieu que de Satan. Mais les gens sont beaucoup plus attiré par les histoires sombres, occultes, etc… regardez le carton que font des films comme Harry Potter, Twilight. Il est là le problème. On vous fait adorer quelque chose que vous n’avez pas envie d’adorer par des moyens très subtil. Et petit à petit on banalise ces choses, ces perversions. Le but de mes vidéos justement, c’est de mettre à « nu » toutes ces dérives, toutes ces choses, en expliquant ou en tentant de le faire, comment justement à travers ces moyens on arrive à faire passer des messages de mauvaises mœurs, des attaques et blasphèmes parfois évidents. Je pense y arriver assez bien.

 

12) Avez eu des avis négatifs concernant votre travail?

En vérité, je ne prête pas trop d’intérêt à mon travail, à ces vidéos ni aux retombé qu’elles peuvent avoir. Je ne le fais pas pour des stats ou une quelconque reconnaissance. Mais ces vidéos je les fais d’abord pour moi-même. Ça m’étonne même parfois quand je vois que certaines obtiennent plus de 1000 vues, 10.000 vues. Tant mieux si ça touche le plus de monde. Après, bien sûr, je regrette de ne pas avoir approfondi certains détails, plus exposé certaines choses.

Oui forcément, c’est dur d’avoir que des positifs. Et d’ailleurs je suis bien content d’avoir eu beaucoup de retour « grinçant », parce que cela signifie bien que j’ai mis le doigt sur quelque chose. Donc j’ai eu droit à des menaces, à des insultes, et à des plaintes infondées. YouTube a même supprimé certaines une de mes vidéos sur le sujet en disant que j’ai truqué des métadonnées ou je ne sais pas quoi. Ensuite ils m’ont supprimé ma 2nd vidéo en disant qu’une plainte a été déposée sans là aussi me donner de raisons, de motifs valables. Puis quelques jours plus tard, ils m’ont remis la vidéo mais en la bloquant en disant cette fois-ci que c’est un problème de droit d’auteur, alors que préalablement ils m’avaient dit que ce n’était pas un problème.

Mais j’ai aussi eu de bons retours. Certaines personnes ont bien reconnu cette influence, et je bénis Dieu pour ça. Cela a même encouragé d’autre personne qui le savait déjà, mais qui cherchait une vidéo qui l’explique. Donc je suis content du travail.

J’espère avoir pu vous aider un minimum en répondant à ces quelques questions.

 

 

commentaires

Haut de page