Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'homme méchant

par Le chretien vigileant 22 Avril 2017, 07:50 Chroniques de la vie chrétienne Une parole pour s'édifier

L'homme méchant

La méchanceté est un mal particulier qu'il est nécessaire de développer et de bien comprendre. D’abord, nous devons différencier trois forme de personne méchante dont nous avons l'habitude de cotoyer :

- un individu que nous qualifions de méchant selon nos perceptions,

- une personne qui par le biais d’évènement devient méchant,

- un homme dont la nature est méchante.

 

Cela peut porter à confusions, mais il y a bien trois différences. Le méchant est une personne qui peut être qualifié de tel parce que sa réaction n’a pas forcément plus à une personne sur le coup. Mais il n’a pas à nature d’être mauvais. Une personne qui devient méchant est une personne, qui après avoir été victime d’un traumatisme a basculé ainsi. Mais le troisième type, qui est l’homme méchant, désigne une personne dont nature même est liée à la méchanceté, c'est-à-dire à une haine caché dans le cœur.

 

Si nous devions définir la méchanceté, je dirais que c’est un geste, qui se traduit en parole ou en acte, qui est prémédité, et dont l’objectif est de nuire, d’offenser et d’outrager volontairement la victime. La méchanceté se distingue fermement de la colère, qui elle est un sentiment déclencher en réaction d’un acte. Il arrive à tout le monde de se mettre en colère, pour divers motifs qui peuvent être lié à un comportement, à une situation ou à un environnement. Mais la colère, même si elle blesse, n’est pas prémédité et n’a pas vocation à nuire. A contrario, l’homme méchant n’est pas forcément un homme en colère, mais c’est un individu dont les intentions sont très claires dans son cœur.

 

La méchanceté est déclenchée par l’orgueil. Elle est très dangereuse dans le sens où elle vise non pas à juger un acte, mais à juger l’humain. En effet, juger un acte n’est pas un péché, mais juger l’homme est une forme xénophobie. La méchanceté est un sentiment qui ne naît pas qui naît d’un coup. C’est un acte, une parole ou pensée qui a germé et mûri depuis très longtemps dans le cœur d’un homme.

 

L’orgueil est ce qui motive l’homme vers la méchanceté. Bien-sûr, nous pouvons voir l’orgueil comme ce sentiment de motivation qui nous pousse à toujours vouloir nous surpasser, ou encore à être fier d’être issu d’un milieu. Mais ce type d’orgueil a vocation a impacter simplement l’homme qui le porte. Par contre, l’orgueil lié à l’égo est un caractère satanique, et c’est celui qui pousse la naissance de la méchanceté.

 

Une personne orgueilleuse est une personne qui se croit être tout puissant, influent, mieux que les autres, hors du commun, qui n’a besoin de personne pour exister. Ce sentiment de supériorité qu'il développe en lui créer une sphère de perception qui fait que certaines personnes ne sont pas dignes de lui parler de tel manière, parce qu’il aura décidé de le catégoriser selon sa perception. De fait, lorsqu’il sentira son égo touché par une remarque d’une personne qu'il juge inférieur, le mépris qu'il a développé se manifestera :

 

« Pour qui tu te prends » ; « Pourquoi tu me parles comme ça » ; « tu penses être qui ! »

 

C’est la raison pour laquelle Dieu résiste aux orgueilleux. L’orgueil est un sentiment démoniaque qui a pour fruit la méchanceté. Et la méchanceté est la haine, le mépris sans raison ou les paroles outrageuses que ces individus vous manifestent ouvertement.

 

Généralement les personnes méchantes ont une mauvaise image de vous, parce qu’il estime que vous ne leur ressemblez pas. Ce sont des individus vous regarde discrètement dans l’ombre, souhaitant récupérer le moindre faux pas, le garder en eux, et pour vous détruire lorsque le moment sera propice. C’est de la sorcellerie. La sorcellerie n’est pas seulement le fait de sortir de son corps, c’est aussi l’intention de vous nuire ou te vouloir vous tuer sans raison apparente. A comprendre donc qu’une personne méchante est une personne sous influence démoniaque. A titre de comparaison, si nous devions établir un lien, chaque enfant de Dieu sait très bien que les démons l’épient tout moment, dans le but de le détruire à la première faille :

 

« Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera »

1 Pierre 5 :8

 

Deuxième caractéristique, Satan est toujours prêt à vous rappeler vos erreurs. Dieu pardonne définitivement et ne nous rappelle pas nos péchés, ni nos erreurs. Par contre Satan fera mine d’avoir oublié, d’être passé à autre chose, mais lorsque vous commencerez à être sur son chemin, il vous criblera et fera tout pour vous nuire. L’homme méchant est un individu similaire.

 

Encore une fois, il faut bien comprendre qu’aucun être humain n’est parfait. Il arrive à tous d’avoir de mauvaises pensées ou de mauvaises idées. Cependant, il faut juger l’esprit selon lequel l’homme fait la chose, c'est-à-dire dans quelle intention il porte son acte. Une intention de vouloir offenser, faire le mal ou nuire se ressent très facilement, parce qu’elle part d’un sentiment réel qui est semblable à une envie de meurtre, de blesser, ou de faire du mal physiquement. La méchanceté est semblable à une tentative d’homicide prémédité, parce que c’est un acte gratuit dont le but est de se débarrasser ou de l’humilier.

 

Contre toute idée reçue, la méchanceté n’est pas seulement un sentiment de haine. Elle se manifeste aussi la moquerie virulente. Le moqueur aime à humilier son vis-à-vis publiquement. C’est un homme à la critique facile, légère, et qui se cache très souvent derrière un problème de caractère, ou alors sous la façade d’une personne ayant un langage très direct. Pour que l’homme méchant exalte, il lui faut un public, même ne fusqu’une seule personne. Il aime à se moquer des autres en public et les humilier. C’est également une personne qui rit du malheur des autres même s’il ne le montre pas toujours ouvertement. Il s’en réjouit et n’aura aucun scrupule à le faire.

 

La méchanceté n’est donc pas porté sur le reproche d’un acte ou d’une mauvaise action, elle est premièrement fondée sur l’orgueil de l’égo, et c’est comme une épée ou un coup de poignard qui se destine directement vers l’homme, vers l’humain, vers l’individu en tant que tel, ce qui fait très mal.

 

Malheureusement, nous avons tous à faire à ce type d'individu. D'où les persécutions et les outrages. Mais réjouissons-nous, même Jésus a été traité injustement de serviteur de Belzebul. Et nous donc, qui sommes inférieurs à Jésus ?

commentaires

Haut de page